Pourquoi le prix de l'électricité augmente

Plusieurs éléments impactent le prix de l’électricité.

Votre facture est composée de plusieurs composantes et les augmentations des ces composantes influencent la hausse du tarif

Bien que nous pouvons voir que 3 composantes dans votre facture, il y a quatre principales raisons à la hausse du prix de l’électricité :

Le prix de l'électron

Le prix de l’électron est souvent corrélé au prix de l’électricité sur « le marché de gros ». Cependant ce marché n’a pas eu d’évolution substantielle ces dernières années. De plus le prix de fourniture de l’électron représente moins de 38% de votre facture. C’est seulement sur cette partie que les fournisseurs se font concurrence.

Nota : C’est pour cela que JPME vous propose de réduire votre consommation car c’est dans ce domaine que les économies seront les plus grandes. N’oublions pas qu’un électron non consommé est un électron qui ne vous coûte rien !

Les taxes sur l'électricité augmentent

Les taxes sont fixées par les pouvoirs publics et représentent aujourd’hui 30% du prix TTC de l’électricité.

On compte en tout 4 taxes et contributions :

  • La CSPE, Contribution au Service Public de l’Electricité. Cette taxe prélevée sur les factures des consommateurs français a pour objectif de participer au financement du développement des ENR, différentes charges de service public comme le chèque énergie ou encore le Médiateur national de l’énergie. Cette taxe a connu une augmentation considérable de 650%, passant de 3€/MWh en 2002 à 22,50€/MWh en janvier 2018.
  • Les TCFE, Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité. Elle remplace les Taxes Locales sur l’Électricité depuis 2011. Cette taxe est spécifique à chaque commune et son montant est fixé par le conseil municipal pour les communes et le conseil départemental pour les départements. Son taux moyen est de 9.16€/MWh.
  • La CTA, Contribution Tarifaire d’Acheminement. Créée en 2004, cette taxe est spécifique au secteur de l’électricité et du gaz. Elle a pour vocation de financer le régime de retraite des salariés des industries de ce secteur.
  • La TVA, Taxe sur la Valeur Ajoutée. De la même manière que la plupart des biens et services, cette taxe s’applique à l’électricité à hauteur de 5,5% sur l’abonnement d’électricité et de 20% sur la consommation d’électricité. La dernière augmentation de cette taxe date de 2014, lorsqu’elle est passée de 19,6% à 20%.

Les deux autres éléments sont les coûts associés à la fourniture nucléaire et aux réseaux de transport et distribution qui augmentent aussi. Aujourd’hui ils représentent presque 32% de votre facture.

Le parc de production de l'électricité français doit être entretenu, rénové et modernisé

Des nouvelles normes de sécurité concernant les centrales électriques, depuis la catastrophe de Fukushima en 2011 ont été introduites. De plus seuls les investissements passés et présents pour la construction et l’entretien des centrales nucléaires sont pris en compte. Les investissements futurs sont très largement sous-estimés alors qu’ils sont colossaux

Par exemple le projet « grand carénage » d’Edf qui a pour objectif l’allongement de la durée de vie des centrales nucléaires existantes.

Le réseau électrique français nécessite lui aussi d'être entretenu et modernisé.

ENEDIS et RTE investissent des sommes importantes pour garantir la sûreté et la performance des lignes électriques. Le déploiement des nouveaux compteurs Linky renforce ce besoin de modernisation.